L'Immaculée Conception écrasant le Serpent représentant le Diable,

Martino Altomonte, 1719.

 

Prier Marie contre les démons

 

Revenir aux origines pour comprendre ce que sont les démons.

vant le monde matériel et l'être humain, Dieu créa une grande multitude de purs esprits ou Anges et les soumit à une épreuve de fidélité, de façon à ce qu'ils puissent mériter la gloire surnaturelle et le bonheur de la vision béatifique. Une partie des Anges fut fidèle à Dieu. Par contre, Lucifer, l'Ange le plus resplendissant du Ciel, ainsi que de nombreux autres refusèrent de reconnaître leur propre dépendance envers Dieu et prétendirent lui être égaux, bien qu'ils connussent toute la malice de leur péché et le châtiment dont ils seraient nécessairement et inexorablement frappés. Ce péché d'orgueil très grave n'avait pas les circonstances atténuantes de l'ignorance et de la faiblesse propres à l'être humain en chemin, et méritait de la part de la divine justice une punition terrible et immédiate.

L'infinie justice de Dieu ne pouvait laisser impuni le péché des Anges. À peine le cri de révolte retentit-il de la bouche de Lucifer et de ses anges, il y eut un grand combat dans le Ciel : !'Archange Michel et ses Anges combattaient contre Lucifer et ses anges. Mais ceux-ci ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le Ciel. Et il fut précipité, ce grand dragon, ce serpent ancien, qui est nommé le diable et Satan, qui séduit le monde entier; il fut précipité en enfer (Ap 12, 7-10).

En enfer, préparé pour le diable et pour ses Anges, les Anges réprouvés sont privés de tous les dons surnaturels mais conservent l'intelligence et la puissance propres à leur nature.

Les démons de l'enfer sont endurcis dans leur haine de Dieu et dans leur volonté du mal. Impuissants contre le Très-Haut, dont ils souhaiteraient l'anéantissement, ils déchaînent tout spécialement leur rage et leur haine contre l'homme, chef d'œuvre divin dans le monde visible, cherchant à l'inciter au péché et à le conduire à la damnation éternelle, pour ainsi l'empêcher d'occuper au Ciel leur place laissée vide.

Dieu ne permet que le démon tente l'homme et lui nuise que dans la mesure où cela peut être utile à l'homme lui-même afin d'exercer sa vertu et de mériter une plus resplendissante couronne de gloire au Ciel. En effet, si graves, fréquentes et violentes que soient les tentations diaboliques, Dieu ne nous refuse jamais la grâce qui nous rend capables de vaincre, lorsque nous ne nous sommes pas volontairement et sans nécessité mis dans cette occasion et que nous demandons le secours divin. Si nous succombons aux tentations, ce n'est pas la faute de Dieu, mais la nôtre, parce que nous négligeons de prier et d'éviter les occasions et accédons volontairement aux suggestions du démon, du monde et de nos passions, qui sont les alliés du démon.

Afin de sortir victorieux de la lutte contre le démon et ses tentations, il convient de mettre en pratique l'avertissement de Notre-Seigneur : Veillez et priez, afin que vous ne tombiez point dans la tentation. L'esprit est prompt, mais la chair est faible (mt 26,41 ).

Oui, mais moi, les démons me laissent tranquille

e catéchisme du concile de Trente indique : « Il n'est pas rare de rencontrer des Chrétiens qui, ne sentent pas en eux-mêmes les attaques du démon .... Mais peut-on s'étonner que les démons n'attaquent point des hommes qui se sont volontairement donnés à eux, et dans lesquels on ne trouve ni piété, ni Charité, ni aucune vertu digne d'un Chrétien ? Ils appartiennent entièrement à Satan. Comment aurait-il besoin de les tenter pour les vaincre, puisque, de leur plein consentement, il règne déjà dans leur cœur.

Mais ceux qui se sont consacrés à Dieu, et qui mènent sur la terre une vie toute céleste, sont plus que tous les autres en butte aux assauts du démon. C'est pour eux qu'il réserve toute sa haine, c'est contre eux qu'à chaque instant il dresse des pièges et des embûches.

Une belle illustration en est donnée dans la vie des saints Pères du désert, où nous lisons qu'un ange ayant conduit un excellent ermite dans un endroit où il y avait un monastère de religieux, l'ange lui fit voir une multitude effroyable de démons qui voltigeaient dans l'air comme des mouches, allant et venant de tous côtés et dans tous les endroits du monastère.

Puis, l'emmenant dans une ville, sur la place publique, il lui fit remarquer au contraire qu'il n'y avait dans toute la ville qu'un seul démon assis sur la porte de la ville, où il paraissait être d'une grande oisiveté.

Le saint ayant prié l'ange qui le conduisait de lui expliquer pourquoi il en était ainsi, il lui répondit que les habitants de la ville se portaient d'eux même à suivre toutes les volontés des démons, un seul démon était suffisant pour les retenir tous dans l'esclavage de l'enfer. Par contre, il fallait un grand nombre de démons dans le monastère pour pouvoir tenter et surprendre les religieux parce que les religieux étaient toujours sur leur garde et faisaient de continuels efforts pour résister aux démons par la force et la grâce du Seigneur, grâce qui est incomparablement plus grande que toutes les forces des démons.

Qui oserait après cela se croire en sûreté avec ses seules forces ? Demandons donc à Dieu avec Foi et pureté de cœur: « qu'il ne permette pas que nous soyons tentés au-dessus de nos forces, et qu'il nous donne, dans la tentation, le secours de son assistance, afin que nous puissions résister. »

Le message de la très sainte Vierge

a sainte Vierge Marie est annoncée depuis l'ancien testament, comme devant écraser la tête du démon. Ce ne sera que par elle que nous pourrons vaincre Satan.

En cliquant sur ce lien, on aura accès aux messages récents de la très sainte Vierge, (depuis la Salette jusqu'à Akita), messages où elle demande expressément de prier en récitant le chapelet ou le Rosaire.

Alors, prions régulièrement le chapelet ou mieux le Rosaire, spécialement si la tentation semble au-dessus de nos forces, ou simplement pour que la sainte Vierge Marie nous protège des démons.

D'après un sermon de l'Abbé d'...., 2018