La Crucifixion

 

ls arrivèrent au lieu dit Golgotha, c'est à dire le lieu du crâne.


Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel. Mais l'ayant goûté, il ne voulut point en boire.


Apres l'avoir crucifié, les bourreaux se partagèrent ses vêtements en les tirant au sort, puis ils s'assirent pour le garder.


On lui avait mis au dessus de la tête le motif de sa condamnation ainsi libelle « Celui ci est Jésus, le roi des juifs »


Alors furent crucifiés avec lui deux voleurs, l'un à sa droite, l'autre à sa gauche.


Les passants l'insultaient disant avec des hochements de tête : "Toi qui détruit le sanctuaire et le rebâtît en trois jours, sauve toi toi même, si tu est le fils de Dieu, et toi, descend de la croix.


De même les grands prêtres se moquaient de lui, en compagnie des scribes et des anciens, disant : "il a sauve les autres et il ne peut se sauver lui-même ! S'il est roi d'Israël qu'il descende sur l'heure de la croix et nous croirons en lui 1 Il a mis en Dieu sa confiance, que Dieu le délivre à présent, s'il l'aime, car il a dit: je suis le Fils de Dieu."


Les voleurs qui étaient crucifies avec lui, l'accablaient aussi des mêmes outrages. A partir de la sixième heure, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure. A la neuvième heure environ, Jésus s'écria d'une voix forte Eli, Eli, lama sabacthani ? ce qui veut dire Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'avez vous abandonné ?


Quelques-uns des assistants, en entendant ces paroles, dirent : il appelle Elie ! . Aussitôt l'un d'entre eux courut prendre une éponge, l'imbiba de vinaigre, et l'ayant mis au bout d'un roseau, il lui tendit à boire. Les autres disaient : Laisse, nous allons voir si Elie vient le sauver ! Pour la seconde fois Jésus rendit un grand cri, et il rendit l'esprit.


Et voici que le voile du sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les tombeaux s'ouvrirent et les corps de plusieurs saints défunts ressuscitèrent. Sortant de leur tombeaux après leur résurrection ils entrèrent dans la ville sainte et se montrèrent à un bon nombre de personnes.


Le centurion et les autres gardes de Jésus, à la vue du tremblement de terre et de tous ces prodiges furent saisis de frayeur et dirent : "Vraiment c'était le fils de Dieu 1"


Il y avait là, à distance, plusieurs femmes qui regardaient: elles avaient suivi Jésus depuis la Galilée pour le servir. Entre autres , Marie Madeleine, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et de la mère des fils de Zebedee.

 

Crucifixion, Andrea Mantegna, 1457-1459

 

 

0 Marie, Reine des Martyrs, faites nous mourir à nous mêmes pour vivre et mourir avec Jésus et pour Lui. Que notre détachement de ce qui est terrestre soit un acte parfait d'amour et de douleur, un ardent soupir vers la «Rencontre».

Padre Pio.

 

 

5e Mystère : Le Crucifiement.

Fruit du Mystère : La persévérance.

 

Notre Père...

Jésus a été cloué sur la croix. Elevé de terre, il dit: « Père pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font. »

En montrant Jean, il dit « Femme, voilà votre fils.» « Jean, voilà votre Mère. »

A l'un des deux crucifiés près de lui, il dit: « Aujourd'hui, tu seras avec moi en paradis. »

« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'avez-vous abandonné ? »

Il s'écria: « J'ai soif! »

« Père, je remets mon esprit entre vos mains. »

« Tout est consommé... ». Et il expira.

Un soldat lui ouvrit le côté avec sa lance; il en sortit du sang, et de l'eau.

Descendu de la croix, il fut déposé entre les bras de sa Mère.

10° Il fut enveloppé dans des linceuls, avec des aromates et déposé dans le tombeau, La dalle mobile fut scellée.

 

Gloire au Père...

 

Le Crucifiement


Cloué sur la croix, entre deux voleurs, Jésus prie pour ses bourreaux, promet le ciel à l'un des larrons, confie sa Mère à l'apôtre saint Jean, et s'écriant : « Tout est consommé ! », il expire. Un soldat lui ouvre le côté d'un coup de lance.


Jésus meurt pour nous donner la vie, le péché détruit Dieu et nous mérite la mort. Pour vivre et posséder Dieu. il nous faut mourir au péché. Comprenons donc qu'il nous faut le détruire pour obtenir la vie éternelle, que sans la Croix il ne peut y avoir de Résurrection.